Home

Chutes de la Lobé

Seven km south of the Kribi urban center,  the Lobe river estuary  is a tourism hotspot for Kribi. Tourism activities have developed a greater escale to become the first economic activity for the surrounding villages. At present it is in the process of inscription as a UNESCO World Heritage Site in the category of Cultural Landscape The main focus of interest for this site are the lobe falls, one of the rare cases of a waterfall in the sea, the river landscape, and the presence of two communities of Bagyeli pygmies. The Lobe Falls estuary suffers from an acute coastal erosion caused by natural and anthropic factors (sand digging) that has degraded the site during the last years. Increasing urban pressure and an unclear level of protection of the area are other factors of incertainity. Furthermore, the Lobé river is exposed to agroindustrial pollutants, and an unsustainable management of river shimps fishing are other problems identified.The project aims at setting up an ecotourism circuit and a tourism management model for the protection and valorisation of the site.

 Il s’agit d’un site phare pour Kribi où les activités touristiques ont pris une relative ampleur jusqu’à devenir la première activité économique dans la zone. Au moment présent, le site est en cours d’inscription comme Patrimoine de l’humanité de l’UNESCO dans la catégorie de “Paysage culturel”. Le site est singulier car il présente des communautés de pygmées Bagyeli (deux villages en amont de la Lobé) qui sont aujourd’hui l’objet de la curiosité des touristes. L’estuaire des Chutes de la Lobé subit une aigüe érosion côtière causé par des facteurs naturels et anthropiques (creusage illégal de sable) qui a beaucoup dégradé le lieu pendant la dernière année. D’autres facteurs de préoccupation sont la forte pression foncière et l’absence de planification -le Ministère de la Culture avait établi un Domaine d’Utilité Publique en 2006 déjà expirée (2009)-, les risques de pollution dans le fleuve Lobé et dans la mer et la gestion non durable des ressources (crevettes de la Lobé) et l’absence de structures de gestion.Le projet se propose d’effectuer la mise en place d’un modèle de gestion touristique et d’aménagement durable afin de préserver et valoriser le site.

 

Grand Batanga

A natural beach where local youth have installed grilled fish and refreshment stalls between the villages of Bongahélé and Ebountja. The site presents as well a lot of cultural and historic aspects (forst harbor for german colons,  former kingdom of the Batanga people). Sustainability of tourism in this site is today in question because of the impact of industrial developments and a new road. A strong augmentation of pressure in the Grand Batanga coast, because of the extension of the city of Kribi to the south is expected. The project aims at protecting the Grand Batanga, improving the impact of tourism on local economy and value cultural aspects.

Il s’agit d’une plage naturelle aménagée par les jeunes riverains entre les villages de Bongahélé et Ebountja où une activité de restauration de produits de la mer (grillades de poissons et fruits de mer se déroule). Le site regorge  de nombreux vestiges (port d’échanges, ruines allemandes, ancienne chefferie, musée) datant de l’époque coloniale et conserve un fort intérêt culturel pour sa condition d’ancien royaume du peuple Batanga. La durabilité des activités touristiques dans le site est aujourd’hui mise en question pour l’aigüe érosion côtière et pour l’impact des développements d’infrastructures à proximité.  Le site est limitrophe avec la DUP du nouveau Port en Eaux Profondes de Kribi et le nouvel axe routier Kribi – Campo qui traverse l’emprise maritime.  Une forte augmentation de la pression foncière sur la côte de Grand Batanga  due à l’extension de la ville de Kribi vers le sud est aussi attendue. Le projet se propose préserver les plages de Grand Batanga, pérenniser les activités du tourisme balnéaire et valoriser les atouts culturels.

 Londji 

The village of Londji is an important market for fresh and smoked fish. Londji features long white sand beaches, mangroves and the estouaries of the Nyong and okoundje rivers. However, Londji sufferrs from insufficient sanitation  and inappropiate management of solid waste. Beaches are anarchically occupied by settlements of immigrant fisherment. The project goal for the site is to create an ecotourism site in Londji, featuring attractions like the local fish market, mangrove tours and canoe tours in the sea. The project will continue to support community actors in the sanitation and waste management of the village.

Le village de Londji est un important marché de poissons et  centre traditionnel de fumage. Même si le site n’est pas touristiquement mis en valeur, Londji présente des attraits comme les longues plages de sable blanche, la forêt  littorale, et les mangroves et rivières.

Le site a une haute valeur paysagistique. Cependant, Londji souffre d’un assainissement déficitaire, et d’une gestion insuffisante des déchets humains et ménagers. On constate une occupation anarchique de plages (résidentiel de vacances, campement de pêcheurs) et des menaces liées aux développements industriels à proximité (usine à gaz) et prospections pétrolières.

Le projet se propose d’impliquer les populations dans la récupération environnementale du site et d’introduire les activités touristiques comme une source supplémentaire de revenu pour la communauté, en favorisant l’assainissement de l’environnement.

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s